INCROYABLE : La LICRA avait déjà réussi à faire interdire des passages de la Bible

INCROYABLE : La LICRA avait déjà réussi à faire interdire des passages de la Bible

Hier nous vous proposions un article faisant état d’une plainte de la LICrA au sujet de citations émanant de la Bible, compilées dans un article sur Quenel+.

Nous pensions alors que c’était la première fois que la courageuse association s’élevait contre le livre maudit par l’Avant-garde pour ses appels incessant à la paix et l’amour entre les hommes… Abject !

Pourtant ce n’est pas la première fois que la LICrA s’attaque à la Bible.

Selon un article de Libération en date du 14 octobre 1995, la LICrA a réussi avec succès à faire retirer des passages de la Bible jugés « antisémites ». Les éditeurs ont immédiatement coopéré, ne souhaitant pas subir le courroux de la justice.

Les éditeurs de la Bible des communautés chrétiennes vont supprimer du texte dix-neuf passages que la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) considérait comme « l’expression d’un antijudaïsme », a indiqué l’avocat de la Licra, précisant que cet accord « met un terme aux actions judiciaires » entreprises.

La prestigieuse association a donc déjà réussi a travestir la parole de Dieu avec la complicité des sociétés d’édition.

Une performance qu’il faut saluer, dans un pays qui compte une très large majorité de chrétiens et environ 46 000 édifices catholiques.

Saluons également la docilité des éditeurs « catholiques » de la Bible, qui n’ont même pas cherché à se défendre devant un tribunal et qui apparemment craignent plus la colère de la LICrA que celle de Dieu en personne.
Un aveux qui a poussé la miséricordieuse association antiraciste à la clémence en mettant dignement un terme aux actions judiciaires.
Épargner le faible, n’est-ce pas là le signe qui illustre la générosité de cette officine ?

Par ses nombreuses actions honorables, la LICrA prouve une nouvelle fois que son action mérite l’abondance de subventions publiques dont elle bénéficie.

Nous espérons évidemment que la LICrA poursuivra son action afin de mater les récalcitrants qui voudraient propager la paix entre les peuples en faisant réécrire intégralement la Bible par Bernard-Henri Levy.
La tache semble aisée, compte tenu de la passivité des catholiques en France, qui semblent domestiqués comme il se doit.

Le bougnoule est plus sauvage, mais gageons que le Coran soit la prochaine cible, afin de satisfaire les vœux de Bernard-Henri Levy qui aurait confié à Marc Roussel, le photographe qui l’accompagnait dans ses sorties à travers le monde :

La grande œuvre de ma vie sera de faire réécrire le Coran par un juif.

Bernard-Henri Levy

Ce n’est pas si utopique que cela ; l’islam de Bernard commence à voir le jour avec ses combattants de Sion en Libye, en Syrie ou en Irak.

BHL en Libye

Libye-Lévy

Le Progrès avance à grand pas et nous le devons essentiellement à des associations telles que la LICrA ou SOS Racisme.

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s